Page d'accueil Page d'accueil Place Victor Hugo Cottage sur Pilotis Eglise St-Ouen L'Eclat Ville en 3D

L'histoire de l'église Saint-Ouen

Histoire, vitraux et choeur de l'église Saint-Ouen

Façade arrière de l'égliseL'église Saint-Ouen fut construite en cet emplacement du 11e au 13e siècle. De la première église, nous trouvons encore l'ancienne croisée du transept, où est érigé l'autel actuel, et une partie du choeur, autour de l'autel du Sant-Sacrement. Puis au chevet, de l'extérieur, nous pouvons voir la tour-lanterne, carrée, derrière le grand de la nef.

Près de l'autel du Saint-Sacrement, deux chapiteaux romans ont été conservés : l'un représentant des guerriers, l'autre décoré de motifs floraux.

Au 15e siècle, il fut décidé de construire une église plus grande. On abattit la nef romane et, entre 1488 et 1515, on bâtit la nef et les bas-côtés du nouveau monument, sous la direction de l'architecte Roland LE ROUX. Le 5 août 1492, le futur roi Louis XII visite la construction de l'église. A court d'argent, le chantier s'arrêta sans avoir terminé les sculptures hautes de la nef, en 1524. On avait pourtant prévu un transept important, dont le mur intérieur est resté en plein air ; on avait prévu aussi une voûte en pierres et les points d'appui des arcs-boutants étaient déjà en place. Pour conclure l'entreprise une voûte en bois couvrit la nef et celle-ci fut raccrochée aux restes de l'église romane. L'arrêt du chantier devait être provisoire, il ne fut terminée, l'autre tour reçut un toit sur ce qui n'est qu'une souche.

Intérieur de l'égliseAu lieu de terminer l'oeuvre commencée, la Renaissance décora et modifia le lignes du transept roman. On lui doit le décor sur le grand mur, autour du Christ monumental ; mais aussi les colonnes romanes coupées et les murs creusés pour dégager la vue vers le maître-autel, alors tout au fond. Les chapiteaux furent retravaillés dans cette croisée de transept. Et l'on trouve encore, de cette époque, le balcon en pierre à côté des fonts baptismaux et le décor de façade Ouest (extérieur) près de la tour inachevée. Ajoutons pour finir, le buffet d'orgue du 17e siècle avec sa tribune ornée de panneaux sculptés.

En 1774, l'un des pères de la République, vainqueur de Valmy en 1792, Dumouriez, y épousait sa petite cousine Marie Marguerite de Broissy. Après la guerre de 1939-1945, pour adapter l'édifice à la liturgie, un autel provisoire en bois, fut placé à la croisée du transept roman ; il fut ensuite remplacé par l'autel de pierre blanche, dessiné par M. MERLET et consacré par Monseigneur CAILLOT le 28 Mars 1965.

Le 13 janvier 1998 naissait une association sous le vocable 'Orgues et Pierres St-Ouen et St Germain'. Depuis, une poignée d'amis s'est mise à rêver devant cette cathédrale inachevée...

Accueil - Accessibilité - Plan du site - Contacter la mairie - Webmestre - Mentions légales
Valid XHTML 1.0 ! Valid CSS ! Valid RSS ! Pour un web accessible maintenant ! Logo Villes Internet - 5 Arobases Logo Ville Fleurie