Page d'accueil Page d'accueil Place Victor Hugo Cottage sur Pilotis Eglise St-Ouen L'Eclat Ville en 3D

Echo de la presse

Pont-Audemer / Eure / Haute-Normandie

Pont-Audemer

Rue du musée Alfred Canel

Ceux qui ont bonne mémoire se souviennent peut-être que je m'étais rendue en Haute-Normandie en septembre de l'année dernière, dans le département de l'Eure plus précisément.

Vous vous rappelez de cette magnifique promenade en vélo le long de la route des chaumières ? L'une des étapes de mon voyage s'est déroulée à Pont-Audemer, qu'on surnomme aussi « la Venise normande » en raison des canaux ou « échaudes » (les bras de la Risle) qui la traversent.

A taste of my life


Pont-Audemer - La mémoire à fleur d'eau

Le barrage de la Risle

Ancienne cité des tanneurs, papetiers et fondeurs, construite entre deux bras de la Risle, Pont-Audemer, souvent surnommée la Venise normande, regorge de trésors. Il faut savoir les découvrir en se perdant dans son réseau de passages, de venelles, d'arrière-cours et de canaux.

Les quais de la RisleImpossible de faire deux pas sans enjamber un pont. De la Risle principale à son bras sud, de nombreux cours d'eau entrelacent Pont-Audemer. Les ruisseaux des Carmes, des Pâtissiers ou de la Licorne, creusés à l'époque normande, relient ces deux Risle et tissent un réseau rectiligne dans le centre de la ville. A l'est, les nouveaux quartiers franchissent la Tourville et la Véronne, tandis qu'à l'ouest, ils viennent mourir sur les étangs. Pas de doute, Pont-Audemer est bien une ville d'eau.

Place fleurieCes canaux, ces cours d'eau, racontent l'histoire de cette cité qui fut construite à la frontière du Lieuvin et du Roumois, au carrefour des voies menant de Rouen à Honfleur et de Lillebonne à Lisieux. Le nom tout d'abord signifie-t-il un pont au-delà de la mer comme s'interrogent certains, où le pont d'Aldemar, du nom d'un seigneur qui aurait installé un péage au passage de la Risle ? « La voie romaine utilisait sans doute l'unique trouée entre les collines des carmes et le mont Carmel pour joindre Lillebonne à Lisieux, passant entre les marécages pour remonter en face », explique Jean-Pierre Paco, ancien responsable des archives de la ville. Mais c'est une histoire plus récente qui interpelle le visiteur de la ville.

Du moyen-âge, Pont-Audemer a gardé la structure de son centre ville que les bombardements de la seconde guerre mondiale ont préservé. Il suffit de passer certains porches rue de la République pour retrouver d'étroits passages entre de belles demeures restaurées datant de la renaissance. Ils donnent souvent sur un canal de la ville où l'on peut parfois apercevoir les restes de corbeaux qui devaient soutenir des ponts. Une multitude de passages tissent ainsi un réseau devenu invisible, et malheureusement trop souvent privatisé. Les époques se mêlent, des colombages des XVIe et XVIIe siècles, aux murs de briques du XIXe. De nombreuses latrines sont restées suspendues au-dessus de ces canaux qui permettent d'évacuer les eaux usées. Il faut se rendre dans la très étroite rue de l'épée qui a conservé son caniveau central au milieu des pavés. Les poutres de certaines maisons à encorbellement ont gardé les traces de marquage des charpentiers de l'époque.

Par Jean Michel Leligny

Accueil - Accessibilité - Plan du site - Contacter la mairie - Webmestre - Mentions légales
Valid XHTML 1.0 ! Valid CSS ! Valid RSS ! Pour un web accessible maintenant ! Logo Villes Internet - 5 Arobases Logo Ville Fleurie