Page d'accueil Page d'accueil Place Victor Hugo Cottage sur Pilotis Eglise St-Ouen L'Eclat Ville en 3D
Accueil » Vivre ici - Vie quotidienne » Veolia Eau - SETDN vous informe

Veolia Eau - SETDN vous informe

Les acteurs de l'eau

1. Qui gère l'eau ?

Arrivée de la galerie de la source de Saint Germain-Village

La gestion de l'eau en France implique un grand nombre d'acteurs : pouvoirs publics, administrations, collectivités locales, entreprises privées. Le partenariat entre ces différents acteurs a permis de créer un système de gestion original et efficace alliant l'expertise et l'innovation des entreprises privées à un mode de planification publique. Le modèle français s'exporte aujourd'hui dans de nombreux pays.

Découvrons le rôle de chacun dans le contexte du Syndicat Intercommunal d'Alimentation en Eau Potable de Pont-Audemer et Saint Germain-Village. Ce Syndicat intercommunal est le fruit de la coopération des communes de Pont-Audemer et de Saint Germain-Village qui ont décidé de se regrouper pour gérer en commun la production et la distribution de l'eau sur leur territoire. Le Syndicat d'eau est donc responsable du service de l'eau et propriétaire de tous les ouvrages de production, stockage et distribution. Il a choisi de confier à Veolia Eau - SETDN, la gestion de ce service.

Veolia Eau - SETDN assure depuis près d'un siècle la gestion des services d'eau et d'assainissement pour le compte de collectivités locales. Sa mission est d'assurer la production et la distribution de l'eau potable de qualité 7j/7 et 24h/24 sur les communes de Pont-Audemer et de Saint Germain-Village.

Protection de la ressource, analyse et contrôle de l'eau du point de captage au robinet des consommateurs, mise en oeuvre des procédés de traitement les plus performants dans les usines de production, entretien et surveillance continue des réservoirs de stockage et des réseaux de distribution, information des consommateurs... Du prélèvement de l'eau brute à l'arrivée de l'eau potable chez l'utilisateur, les professionnels de Veolia Eau - SETDN s'engagent chaque jour auprès du Syndicat de Pont-Audemer et Saint Germain-Village, tant sur la qualité sanitaire de l'eau que sur la qualité du service.

Les services de l'Etat (affaires sanitaires et sociales, agriculture, équipement) assurent une mission de conseil auprès des collectivités locales et de contrôle du délégataire du service public. L'agence de l'eau, dont le rôle peut être comparé à celui d'une mutuelle de l'eau, accompagne les collectivités dans leur mission de protection de la ressource et dans la modernisation de leurs équipements de traitement. Une partie de l'argent collecté sur la facture d'eau à travers la ligne "Organismes Publics" est versée à l'agence de l'eau qui va redistribuer ces sommes sous forme de subventions et de prêts préférentiels aux collectivités locales.

2. Les métiers de l'eau

Le savez-vous ?

Pour savoir si l'eau est potable, on analyse plus de 60 paramètres différents. Ceux-ci doivent respecter des limites de qualité (substances toxiques et indésirables) ou des références de qualité (indicateurs de bon fonctionnement des installations). Si les limites de qualité sont dépassées et que le risque sanitaire est avéré, l'eau est déclarée non potable c'est-à-dire impropre à la consommation.

Les paramètres analysés portent sur 4 grandes familles :
  • les paramètres microbiologiques (germes témoins de contamination fécale),
  • les paramètres organoleptiques (goût, aspect et odeur de l'eau)
  • les paramètres physico-chimiques qui concernent aussi bien les composés en relation avec la structure naturelle des eaux (calcium, sulfates, magnésium) que les substances toxiques et indésirables (pesticides, hydrocarbures, métaux lourds...),
  • les paramètres radiologiques (radioactivité).

Le type et la fréquence des analyses dépendent du débit journalier et de la population desservie. Elles sont réalisées par les services de l'Etat qui est en charge du contrôle sanitaire. Parallèlement, Veolia Eau met en place un autocontrôle régulier, basé sur des risques identifiés et permettant de vérifier l'efficacité de la désinfection.

Définitions :
  • Responsable d'usine : La mission du responsable d'usine est d'assurer en continu le traitement de l'eau pour la rendre potable et conforme aux paramètres de qualité définis par le Ministère de la Santé.
  • Electromécanicien : C'est le technicien qui veille au bon fonctionnement de la station, du pompage jusqu'à l'entrée de l'eau dans le réseau de distribution public. Il assure la surveillance des installations électromécaniques et des indicateurs de fonctionnement de l'usine, ainsi que les dépannages éventuels.
  • Responsable réseau : Il est responsable de la distribution de l'eau dans son secteur. Il assure le bon déroulement du transport de l'eau de l'usine de traitement au compteur du consommateur. Il encadre les équipes d'intervention, lors des travaux d'extension, de renouvellement des canalisations ou de réparation. Il est capable d'identifier tous les problèmes sur son réseau et de prendre les décisions d'urgence afin de maintenir la distribution.
  • Fontainier : Il garantit le bon fonctionnement des ouvrages de stockage d'eau (châteaux d'eau, réservoirs) et des canalisations de distribution. Il veille à l'entretien de ces différentes installations.
  • Contrôleur qualité : Le laboratoire régional de Veolia Eau assure le contrôle de la qualité de l'eau à toutes les étapes du traitement et de la distribution de l'eau. Les équipes du laboratoire analysent les échantillons prélevés en différents points du réseau de distribution et dans les réservoirs, pour en vérifier la conformité aux normes.
Haut de la page : Veolia Eau - SETDN vous informe

L'eau chez vous

1. Son origine

Barrage de Pont-Audemer sur la Risle

L'eau est prélevée, dans des forages, à plusieurs mètres de profondeur directement dans les nappes phréatiques. Elle est ensuite acheminée vers des sites de traitement où elle est désinfectée avant d'être distribuée. Sur le Syndicat, deux sources et trois forages assurent la production de l'eau consommée. La distribution de l'eau s'effectue grâce à un maillage de canalisations souterraines qui relient les usines de production d'eau aux châteaux d'eau, eux-mêmes reliés à un réseau de canalisations qui achemine l'eau jusqu'à chaque habitation.

Le château d'eau est conçu pour stocker l'eau. Grâce à des pompes, l'eau est propulsée vers le haut du château d'eau dans une énorme cuve. Les plus grandes peuvent contenir plusieurs dizaines de milliers de m3. Sur le territoire du Syndicat, six réservoirs sont dénombrés. L'eau est ensuite envoyée dans un réseau gravitaire qui va assurer son acheminement vers l'ensemble des habitations. La pression de l'eau qui est fournie à votre robinet est proportionnelle à la différence d'altitude qui existe entre le niveau d'eau dans le château d'eau et votre habitation : 10 mètres de dénivelé équivalent à 1 bar de pression, 20 mètres à 2 bars de pression, etc...

2. Son prix

Le prix de l'eau ne rémunère pas l'eau présente naturellement autour de nous (rivières, pluie, nappes phréatiques, sources...), mais les différentes actions nécessaires à l'acheminement en toute sécurité sanitaire de cette eau jusqu'à votre robinet (prélèvement de l'eau dans le milieu naturel, traitement plus ou moins complexe, désinfection, distribution) et ensuite la restitution au milieu naturel après utilisation sans dégrader notre environnement (collecte des eaux usées, acheminement vers la station d'épuration, dépollution des eaux usées avant rejet dans le milieu naturel). Le prix comprend également un ensemble de taxes publiques dont une partie est prélevée au titre de la solidarité (redevances destinées à être redistribuées sous forme d'aides aux collectivités). Ces différentes parts sont détaillées dans la facture d'eau.

La facture comprend deux parties :
  • une partie fixe, l'abonnement aux services de l'eau et de l'assainissement ;
  • une partie variable, proportionnelle à votre consommation.

Si votre facture n'est pas la même d'une année sur l'autre c'est principalement en raison de vos variations de consommation. Le montant de votre facture est réparti entre la distribution d'eau potable, la collecte et le traitement des eaux usées, et les organismes publics.

3. Distribution de l'eau

Environ 43% de la facture d'eau potable couvrent les coûts de captage, traitement, acheminement, construction et entretien des usines et des réseaux... Dans cette partie, une part revient au Syndicat Intercommunal de Pont-Audemer et Saint Germain-Village pour le dédommager de ses investissements, une autre part au distributeur, ici Veolia Eau - SETDN, en échange de l'entretien et de la rénovation du matériel ainsi que la vérification du bon acheminement de l'eau (qualité, gestion des stocks, services aux clients...). Enfin une part revient à l'Agence de l'Eau.

4. Collecte et traitement des eaux usées

Réseaux de collecte, usines de dépollution, élimination des boues..., la collecte et le traitement des eaux usées représentent en moyenne 37% de la facture d'eau. L'ensemble des rémunérations perçues au titre de cette rubrique est reversé à la Communauté de Communes de Pont-Audemer qui gère elle-même le service.

5. Organismes publics

Les 20% restants reviennent aux organismes publics :
  • la redevance « lutte contre la pollution » réservée à l'Agence de l'Eau,
  • la taxe « modernisation des réseaux de collectes », réservée à l'Agence de l'Eau,
  • la TVA à 5,5%.

6. Règlement de service : mode d'emploi

Lorsque vous souscrivez votre abonnement au service de l'eau, Veolia Eau - SETDN vous adresse un document intitulé "Règlement de service". Le document reprend à travers différents articles les obligations de Veolia Eau - SETDN, de la collectivité et du particulier inscrites dans le contrat de délégation du service de l'eau. Signé par la collectivité et Veolia Eau - SETDN, il a valeur de texte réglementaire.

Le règlement de service rappelle que le particulier assume certaines responsabilités, notamment la surveillance et la protection du compteur d'eau. Par exemple, si vous n'avez pas protégé votre compteur en hiver et que celui-ci gèle, vous êtes responsable et devrez assumer financièrement le remplacement de celui-ci. Alors pensez à protéger votre compteur en le couvrant d'un matériel isolant.

Haut de la page : Veolia Eau - SETDN vous informe

Connaître l'eau

1. Qualité de l'eau

Qualité contrôlée

Maisons Laffite

L'eau est l'un des produits alimentaires les plus contrôlés en France. Pour être reconnue potable, l'eau doit être conforme aux normes très strictes définies par le Ministère de la Santé. L'eau ne doit présenter aucun danger pour la santé. A Pont-Audemer et Saint Germain-Village, le contrôle sanitaire de l'eau distribuée par le réseau public est réalisé par la Délégation Territoriale de Santé de l'Eure.

Des prélèvements sont effectués et analysés par des laboratoires agréés. C'est le résultat de ces prélèvements effectués par les services de l'Etat qui confirmera si l'eau est potable ou non. En effet, seuls les services de l'Etat sont habilités à déclarer une eau potable ou non potable.

En complément des prélèvements et des analyses réalisés par l'Etat, Veolia Eau - SETDN réalise un contrôle régulier de la qualité de l'eau produite et distribuée. Cet autocontrôle réalisé par le laboratoire régional de Veolia Eau permet de s'assurer de la bonne qualité de l'eau. A Pont-Audemer et Saint Germain-Village, 110 prélèvements et analyses complètes sont réalisés chaque année par les services de l'Etat et Veolia Eau - SETDN, ce qui représente environ deux analyses par semaine.

Informez-vous sur les origines et la qualité de l'eau dans votre ville sur www.service-client.veoliaeau.fr.

Qualité certifiée

Pour vous apporter le meilleur de l'eau, Veolia Eau - SETDN est certifié ISO 9001 version 2000 pour la production, le traitement et la distribution de l'eau potable, la collecte et le traitement des eaux usées ainsi que pour le service clients. Cette certification acquise pour 3 années implique des audits de contrôle chaque année et un audit de renouvellement tous les 3 ans. En complément des audits réalisés par l'Association Française d'Assurance Qualité (organisme certificateur), Veolia Eau réalise des audits internes. Ceux-ci permettent de sensibiliser l'ensemble du personnel à l'importance de la qualité.

2. Les bienfaits de l'eau

L'eau et la santé

A tout âge, l'eau est essentielle pour notre corps. Elle représente 75% du poids du nourrisson et 60% chez l'adulte. Il faut en permanence veiller sur nos réserves en eau et ne jamais attendre d'avoir soif pour boire.

Les bonnes quantités :
  • un nouveau-né doit consommer chaque jour 0.12 litre de liquide / kilogramme,
  • un adulte doit consommer 0.05 litre / kilogramme

L'eau est indispensable au bon fonctionnement de notre organisme. Chaque jour nous perdons environ 2,5 litres d'eau par élimination directe, par évaporation dans les poumons et par la peau. Pour nous alerter sur cette perte, la sensation de soif apparaît. C'est le premier signe de la déshydratation. Mais attention, la disparition de la sensation de soif ne signifie pas que la réhydratation est totale. Le déficit en eau entraîne une grande fatigue, une intolérance à l'effort et peut même aller jusqu'à une perte de connaissance, voire être fatal. Alors soyez vigilants et buvez de l'eau avant d'avoir soif !

Les aliments solides de notre alimentation quotidienne nous apportent de l'eau, mais pas en quantité suffisante. Il faut donc boire au moins 1,5 litre d'eau et de liquide par jour en dehors des situations qui augmentent encore les pertes en eau (exercice physique, fièvre, chaleur en été...).

Clarisse Verre

L'eau et le sport

Tout exercice sportif fait augmenter la température de notre corps. Pour la réguler et se refroidir, le corps va utiliser un système de refroidissement très efficace : la sudation. Son seul défaut : ce mécanisme est très consommateur d'eau. En effet, un sportif peut perdre de 0,5 à 3 litres d'eau par heure. Pour compenser cette importante perte, il faut boire de l'eau.

La préparation physique, au-delà de l'échauffement passe par une bonne hydratation. Il faut donc boire avant l'effort pour avoir un taux normal d'eau dans le corps. Pour toute activité dépassant une heure, il est recommandé de boire environ 20 cl d'eau toutes les 20 minutes. Après l'effort, le corps a perdu beaucoup d'eau, il faut le réhydrater pour compenser cette perte.

3. Bien consommer l'eau

Les recettes pour bien boire

De l'eau dans le frigo

L'eau se conserve mieux à l'abri de la lumière. Pensez à la conserver au réfrigérateur et à la consommer dans les 24 heures. Nettoyez régulièrement vos bacs à glaçons et changez l'eau souvent afin qu'ils ne prennent pas un mauvais goût. Lorsque vous préparez un café instantané, un thé, une tisane ou une préparation à base de produits lyophilisés, utilisez de l'eau froide que vous ferez chauffer plutôt que l'eau chaude du robinet qui a séjourné dans le ballon d'eau chaude.

Pour atténuer le goût de chlore éventuel, laissez l'eau à l'air libre avant de la boire. Vous pouvez la servir avec des glaçons ou la conserver au réfrigérateur (pas plus de 24h). Ajoutez une rondelle de citron ou d'orange dans votre verre d'eau. Ajoutez une branche de menthe fraîche et quelques gouttes de fleur d'oranger dans votre carafe d'eau, c'est très rafraîchissant.

Disposez dans chaque case de votre bac à glaçon une étoile d'anis (anis étoilé ou badiane), laissez prendre la glace. Vous obtenez des glaçons avec un léger parfum d'anis.

Conseils et astuces

  • Boire de l'eau fraîche. Ne buvez pas l'eau qui a stagné longtemps dans vos canalisations. Quand vous vous absentez quelques jours de votre domicile ou simplement la nuit, l'eau stagne dans les tuyauteries de votre habitation. Avant de boire l'eau du robinet ou de l'utiliser pour la cuisine, laissez couler l'eau quelques instants, jusqu'à ce qu'elle soit froide.
  • Repérer une fuite. Le soir, avant d'aller vous coucher, assurez-vous que tous les robinets sont fermés, relevez l'index de votre compteur. Faîtes de même le matin. S'il a évolué, c'est qu'il y a une fuite.
  • Protéger son compteur du gel. Chaque abonné est responsable de la protection de son compteur d'eau. En hiver, protégez-le en le couvrant d'un matériau isolant tel que le polystyrène ou des sacs remplis de paille. N'employez pas de laine de verre, car une fois imbibée d'eau, elle va geler et risque d'entraîner le gel de votre compteur.
  • Nettoyer ses récipients contenant fréquemment de l'eau ou ayant des traces de calcaire. Pour nettoyer facilement vos carafes, bouilloires ou autres récipients ménagers contenant souvent de l'eau, utilisez de l'eau vinaigrée. Pour vos robinetteries et accessoires (filtre, brise-jet), utilisez du vinaigre blanc (pur ou dilué) et du gros sel.
  • Contrôler la température du bain. Lorsque vous n'avez pas de thermomètre à portée de main pour contrôler la température du bain de votre bébé (l'eau doit être à 37°), utilisez votre coude, plus sensible que vos mains.
  • Consommation d'eau - attention au gaspillage :
    • Préférez la douche au bain, vous économiserez jusqu'à 300 euros par an (foyer de 3 personnes). Pour vous laver les dents, remplissez un verre d'eau pour vous rincer les dents, ne laissez pas l'eau s'écouler inutilement. Choisissez des appareils ménagers économes en eau et optez pour une chasse d'eau à deux vitesses.
    • Adaptez votre arrosage en connaissant vos plantes, elles ne consomment pas toutes le même volume d'eau. Attendez la fin de la journée pour arroser : vous limiterez ainsi l'évapotranspiration. Le binage de la terre de vos massifs de fleurs vous fera économiser deux arrosages, et un peu de paille permet de conserver la fraîcheur de vos plantes.
    • Pour conserver plus longtemps la propreté de l'eau de votre piscine, prévoyez un récipient rempli d'eau et demandez à tout le monde de bien se rincer les pieds avant d'entrer dans la piscine.
  • Attention aux fuites.Un robinet qui goutte peut vous faire perdre jusqu'à 35.000 litres d'eau par an et la chasse d'eau jusqu'à 220.000 litres.
Haut de la page : Veolia Eau - SETDN vous informe

L'eau et l'environnement

Cycle de l'eau domestique

Le cycle de l'eau

Légende le l'image :
  1. Prélèvement en cours d'eau ou captage en nappes souterraines
  2. Production d'eau potable
  3. Contrôle et ajout de chlore
  4. Stockage
  5. Distribution
  6. Le service de l'eau à votre écoute
  7. Collecte des eaux usées
  8. Traitement des eaux usées
  9. Contrôle de la qualité des rejets
  10. Rejet en milieu naturel

Le cycle de l'eau domestique expliqué au plus petit sur www.aquajunior.fr.

Le nettoyage des eaux usées

Avant d'être rejetées dans le milieu naturel, les eaux usées doivent être nettoyées (dépolluées). Chaque habitation est reliée à un système d'assainissement individuel ou collectif. Le réseau collectif d'assainissement va collecter les eaux usées de chaque habitation et les acheminer vers la station d'épuration où elles seront dépolluées.

Une fois débarrassée des différents polluants, l'eau épurée va être rejetée dans le milieu naturel. Le rejet est contrôlé par des organismes publics. Il doit être conforme à la réglementation. Les boues que l'on obtient à l'issue du traitement vont être recyclées en agriculture comme engrais pour les terres cultivables, soit détruites par incinération ou mises en décharge.

Participez à la préservation de l'environnement

Chaque français utilise en moyenne 150 litres d'eau par jour qu'il rejette dans le réseau collectif d'assainissement et qu'il faut traiter. En maîtrisant votre consommation d'eau, vous réduirez les quantités d'eau à dépolluer. Lorsque vous lavez votre vaisselle, votre linge ou vos sols, minimisez la dose de détergent que vous employez et de manière générale, préférez les produits biodégradables et sans phosphates.

Toutes les substances liquides ne doivent pas être jetées dans le réseau d'assainissement (par l'évier, le lavabo, les toilettes ou les bouches d'égouts). Toutes les substances qui peuvent être dangereuses pour le personnel, le réseau de collecte ou la station de traitement ne doivent pas y être jetées : objets solides ou coupants, médicaments, produits chimiques ou toxiques (peinture, huiles de vidanges, white spirit, pesticides et désherbants...).

Haut de la page : Veolia Eau - SETDN vous informe

Contact

Espace Accueil Clients

Adresse :
  • 17 rue Amand Montier
  • 27500 Pont-Audemer
Horaires d'ouverture :
  • Lundi : 10h-12h / 14h-16h
  • Mardi : 10h-12h
  • Vendredi : 9h-12h

Centre Service Client Veolia Eau : 0811 900 800

Au prix d'un appel local, il vous permet d'effectuer directement vos démarches sans vous déplacer. Ce service est accessible 24h/24 et 7j/7 pour les urgences.

Le site www.service-client.veoliaeau.fr vous permet d'accéder en direct aux informations communales (qualité, prix, travaux de réparation en cours...), de gérer votre compte client, de régler votre facture, de consulter votre historique de consommation, de souscrire les différents « services plus » proposés comme la mensualisation ou l'assurance fuite, et enfin de communiquer avec des conseillers « clientèle » par e-mail.

Haut de la page : Veolia Eau - SETDN vous informe
Accueil - Accessibilité - Plan du site - Contacter la mairie - Webmestre - Mentions légales
- Valid XHTML 1.0 ! - Valid CSS ! - Valid RSS ! - Pour un web accessible maintenant ! - Logo Villes Internet - 5 Arobases -