Vous êtes ici : Accueil » Découvrir » Sites remarquables / centres d’intérêt

Sites remarquables / centres d’intérêt

Visites de la ville

A 1h30 de Paris, au coeur du triangle Rouen, Caen et Le Havre, aux portes du Pays d’Auge et de la côte Fleurie, l’office de tourisme de la Communauté de Communes de Pont-Audemer propose des visites de la ville, classée 4 fleurs au niveau national et reconnue en tant que Plus beaux détours de France.

En utilisant le dépliant « Bienvenue à Pont-Audemer », la ville de Pont-Audemer vous propose un circuit touristique où, pendant 1h30, vos pas seront guidés.

Eglise Saint Ouen et son orgue

Sans doute, Pont-Audemer, évangélisé depuis plusieurs siècles, avait-il eu déjà de nombreux lieux de culte. Le 5 août 1492, le futur roi Louis XII visite la construction de l’église Saint-Ouen. En 1774, l’un des pères de la République, vainqueur de Valmy en 1792, Dumouriez, y épousait sa petite cousine Marie Marguerite de Broissy. L’église fut construite sur pilotis à air.

L’imposante église Saint-Ouen de Pont-Audemer, bien que demeurée inachevée, s’inscrit au premier rang des monuments de l’architecture flamboyante normande. Le maître maçon Michel Gohier, responsable de l’oeuvre en 1488, est remplacé en 1505 par Guillaume Morin et Thomas Theroulde, qui avaient auparavant travaillé pour l’église de Caudebec-en-Caux.
Parmi les richesses patrimoniales de Pont-Audemer qui ne doivent pas manquer d’attirer le visiteur, figure l’orgue de l’église Saint-Ouen, instrument dont l’origine remonte sans doute à la Renaissance et qui fut entièrement restauré entre 1996 et 2000 dans les ateliers de Michel Giroud à Grenoble.


Classé Monument Historique, son remarquable buffet comporte des boiseries du XVIe siècle. La partie instrumentale comporte 17 jeux répartis sur deux claviers manuels et un pédalier. D’esthétique française, la composition permet néanmoins d’interpréter une grande partie du répertoire européen allant de la Renaissance jusqu’à la fin du XVIIIe siècle. Régulièrement joué par les élèves de la classe d’orgue de l’école de musique et des organistes invités, cet orgue sert aussi à l’accompagnement musical des liturgies.
Les visites sont possibles, sur demande, pour les groupes de moins de 20 personnes.

Musée Alfred Canel

Le musée rend hommage à l’homme de lettres humaniste, et républicain, à l’archéologue et au fervent défenseur de l’école laïque que fut Alfred Canel au XIXe siècle. Né en 1803, il débuta sa carrière en tant qu’avocat. Mais à cause de son discours trop libéral au goût de certains, il abandonna très vite sa profession et entreprit une vie politique plutôt mouvementée.
Le 1 er juin 1836, il créa la bibliothèque publique avec l’aide, entre autres, d’un député de l’Eure qui lui obtint les douze volumes de La Description de l’Egypte, et les ouvrages des monastères du voisinage lui furent confiés.


En 1851, son opposition politique à Napoléon III lui valut quelques ennuis. Destitué de son poste de bibliothécaire et assigné à résidence, il se consacra alors à sa passion : la collecte de livres. A sa mort, il légua sa maison avec l’intégralité de sa collection à la municipalité. En 1884, sa maison ouvrit ses portes pour accueillir la bibliothèque de Pont-Audemer.
Musée Alfred Canel
Responsable : Mathilde Legendre – Directrice
Téléphone +33 2 32 56 84 81
Télécopie – fax +33 2 32 56 75 10
Site internet www http://musee.ville-pont-audemer.fr/
Adresse :
Musée Alfred Canel
64 rue de la République
27500 PONT-AUDEMER


Horaires d’ouverture (de mai à septembre) :

  • lundi, mercredi, jeudi, vendredi de 14h à 18h
  • samedi, dimanche de 10h à 12h30 et de 14h à 18h
  • fermé le 1er mai


Horaires d’ouverture (d’octobre à avril) :

  • mercredi, vendredi de 14h à 18h
  • samedi, dimanche de 10h à 12h30 et de 14h à 18h
  • fermé le 25 décembre et le 1er janvier