Vous êtes ici : Accueil » Vivre ici » Environnement / Cadre de vie / Transports » Eau / Assainissement

Eau / Assainissement

L’eau usée en 5 questions :

Où vont nos eaux usées ?

Chaque jour nous produisons des eaux usées. Elles sont issues de la vaisselle, de la douche, de la lessive ou des WC. On les appelle les eaux usées domestiques. Mais vous êtes-vous souciés de leur destination ? Ces eaux, après usage, sont polluées et ne sont bien sûr pas rejetées en l’état dans la nature. Auparavant, elles doivent être épurées. Cette action d’épuration s’appelle l’assainissement.

Pourquoi assainir nos eaux usées ?

Nos ressources en eau ne sont pas inépuisables et sont très fragiles. Si nous rejetions dans le milieu naturel nos eaux usées, elles viendraient polluer nos réserves d’eau (rivières, nappes souterraines). Avec à la clé de vrais risques de pénurie ou des coûts de traitement de nos réserves d’eau encore plus élevés. Traiter nos eaux usées avant de les rejeter, c’est vital ! Grâce à l’assainissement nos rivières ne se transforment pas en égouts, notre eau de baignade reste saine et les activités aquacoles peuvent se développer.

Quelle quantité d’eau usée produisons-nous ?

Nous produisons chaque jour environ 150 litres d’eaux usées contenant bactéries, germes, matières organiques.

Depuis quand traite t’on les eaux usées ?

Dans les années 70, la plupart des eaux usées étaient encore rejetées directement dans les cours d’eau. Depuis, pour lutter contre la détérioration de la qualité des eaux superficielles, il y a obligation, pour chacun de nous de relier notre habitation à un système d’assainissement (collectif ou non collectif).

Quelles sont nos obligations ?

En cas de dysfonctionnement ou d’absence de dispositif d’assainissement, notre responsabilité de propriétaire est directement engagée et nous pouvons être sanctionnés.

Attention : Ne pas confondre “traitement de l’eau” qui consiste à rendre potable l’eau puisée dans nos rivières (ou dans les nappes) et “assainissement des eaux” qui consiste à “nettoyer” les eaux usées avant de les rejeter dans le milieu naturel.

 

La Communauté de Communes de Pont Audemer Val de Risle et l’assainissement

La Communauté de Communes de Pont-Audemer – Val de Risle assure la gestion de l’assainissement collectif et non collectif sur les communes de son territoire. Cela implique des moyens humains et matériels afin d’assurer les missions suivantes :

  • Entretien des réseaux d’eaux usées et des ouvrages qui le constituent, soit plus de 1000km de réseaux et 54 postes de relèvement
  • Entretien des avaloirs et réseaux d’eaux pluviales (sous convention)
  • Suivi du fonctionnement, autosurveillance et exploitation des stations d’épuration
  • Réalisation des branchements neufs
  • Suivi des rejets d’eaux usées non domestiques (mise en place des arrêtés d’autorisation de rejet et le cas échéant de conventions spéciales de déversement),
  • Contrôle des branchements au réseau d’eaux usées (lors de ventes)
  • Travaux (renouvellement, extension, réparation) sur les réseaux d’eaux usées, les postes de relevage et les stations d’épuration
  • Contrôle des installations d’assainissement non collectif (neuf, bon fonctionnement, ventes…)
  • Travaux de réhabilitation des dispositifs d’assainissement non collectif
  • Entretien des dispositifs d’assainissement non collectif (par un prestataire)

La CCPA à réalisé en 2004 schéma directeur d’assainissement contenant un zonage d’assainissement qui définit les zones qui sont et qui resteront assainies individuellement et celles qui sont et qui deviendront assainies collectivement.

Le schéma directeur a ainsi permis l’élaboration d’un programme de travaux pluriannuel :

  • Construction d’une aire de stockage des boues
  • Réhabilitation ou remplacement, extensions, mise en séparatif de réseaux d’eaux usées
  • Réhabilitation de postes de relevage
  • Construction de l’émissaire final vers la nouvelle step
  • Extension de la station d’épuration de Pont Audemer
  • Démolition des stations d’épuration de Manneville sur Risle, Toutainville et Corneville sur Risle

Depuis le 1er janvier 2017 et la fusion des deux intercommunalités, les projets sont en cours d’élaboration sur le territoire « ex Val de Risle ». Des scénarii se dessinent avec un ou plusieurs sites de traitement.

L’assainissement collectif

Un système d’assainissement se décompose en 2 parties :

  • La collecte (branchements, réseaux et postes de relevage)
  • Le traitement (station d’épuration)

Les réseaux et postes de relevage

Le système de collecte géré et entretenu par la collectivité comprend l’ensemble des canalisations depuis la boite de branchement située en limite du domaine privé jusqu’à l’entrée de la station d’épuration. Il est constitué d’un maillage de canalisations.

La station d’épuration de Pont-Audemer

Située sur la commune de Pont-Audemer, la station de traitement des Eaux Usées de la Communauté de Communes de Pont-Audemer a une capacité de 29 000 Equivalent-Habitant (Eh). Réalisée avec un important souci d’intégration au paysage, de choix de matériau adapté, elle dispose d’un traitement complet des eaux mais aussi d’un traitement des boues, de l’air et devient donc aujourd’hui un parfait exemple de respect et de protection de son environnement.