Vous êtes ici : Accueil » Agenda » J'ai écrit une chanson pour MacGyver

J’ai écrit une chanson pour MacGyver

  • Le mardi 4 février 2020 à

©Lise Gaudaire

Par le joli collectif

RESERVEZ VOS BILLETS

Date : Mardi 4 février
Horaire : 19h00
Jeune public à partir de 12 ans
Tarif C
Genre : Théâtre
Durée : 1h00

theatre-de-poche.com/le-joli-collectif

Représentations scolaires // 5e > Seconde

Mardi 4 février à 14h00

Concept, jeu et mise en scène : Enora Boëlle.

Aide à l’écriture : Robin Lescouët.

Création lumières : Anthony Merlaud.

Régie : Nina Ollivro.

Production / Diffusion : Elisabeth Bouëtard.

 

MacGyver, Brad Pitt, Leonardo Di Caprio, Johnny Depp, Brad Pitt, Leonardo Di Caprio, Cindy Crawford, affiche du film Thelma et Louise, Johnny Depp, Johnny Depp… Enora Boëlle parcourt ses souvenirs d’ado au travers des visages qui tapissaient les murs de sa chambre. Pêle-mêle se juxtaposent les références culturelles avec lesquelles elle a grandi : la mort de Kurt Cobain, le modèle inatteignable de la pom-pom girl, le premier concert de NTM, le port de la double chemise à carreaux…

A l’aube de la vie d’adulte cohabitent les rêves et les idéaux. Enora Boëlle, adolescente dans les annnées 90, se remémore avec autodérision et tendresse cette période charnière où l’on s’affirme sous le regard des autres. Simple et sensible, la démarche d’Enora Boëlle se prolonge et creuse la question de la construction de l’identité. Entre introspection personnelle et brutalité des rapports sociaux, elle cherche les traces de son adolescence et montre ce qu’il en reste dans un corps d’adulte.

 

Presse

« Enora Boëlle a beau avoir grandi dans les années 1990, s’appuyer sur des références que le jeune public d’aujourd’hui ne connaît pas, il y a des émotions qui traversent les générations ! » ZIBELINE.

Le mot d’Enora Boëlle : « En 2014 Ramona Badescu m’écrit une adaptation du Vilain petit canard d’Andersen. Je travaille alors sur l’affirmation de soi et les étapes franchies par l’enfant pour entrer dans la période tumultueuse de l’adolescence. Comme une progression, je suis ce fil de la construction de l’identité et m’intéresse maintenant à cette période ambiguë où les choix commencent à s’affirmer, où les envies nombreuses et peu réalisables témoignent de l’écart entre le besoin d’autonomie et la dépendance au cocon familial ».

Création au festival Marmaille, octobre 2017. Production : Théâtre de Poche / Le joli collectif – Scène de territoire pour le théâtre, Bretagne romantique & Val d’Ille – Aubigné. Coproduction : Coopérative de production mutualisée ANCRE. Avec le soutien : Festival Marmaille / Lillico – Rennes.

Organisateur

  • Théâtre l'éclat

Catégorie(s)

  • Théâtre

Coordonnées

Contacter par email

02 32 41 81 31